Dans le désert Bolivien une transnationale Américaine achète le droit d’exploiter d’un gisement d’argent à  San Cristobal.
Les habitants acceptent de quitter leur village en échange de la promesse d’emplois à vie pour toute la communauté…

Non loin de là, Guillaume Roellant un ingénieur Belge monte a une usine coopérative qui transforme le minerai de bore en Borax. (une matière utilisé entre autres pour durcir le verre ou fabriquer de la lessive).
L’entreprise prospère et les bénéfices sont réinvestis sur la place.
Accusé sans preuve de trafic de cocaïne, Guillaume Roellant sera emprisonné avant d’être libéré grâce au soutien de la communauté indienne.

En 2003 sous la pression populaire Président Bolivien Lozada quitte son pays à bord qu’un hélicoptère de l’Armée Américaine. Depuis Evo Morales qui conclut ce film est Président de la République Bolivienne.